VELUX Schweiz AG
retour
Systèmes de purification de l'air | Magazine VELUX

Des plantes purificatrices d’air pour un cadre de vie sain

Des plantes purificatrices d’air pour un cadre de vie sain

Vous pouvez favoriser un climat intérieur sain à travers toutes sortes de mesures, comme en utilisant des matériaux de construction et des peintures ne présentant pas de risques pour la santé, mais aussi en installant des plantes purificatrices d’air. Ce dont les forêts et les prairies sont capables en pleine nature – purifier notre air, le régénérer et l’enrichir en oxygène – on peut le reproduire chez soi, avec de jolies plantes d’appartement. Dans cet article, vous découvrirez les plantes qui se prêtent le mieux à la purification de l’air.

Vous pouvez favoriser un climat intérieur sain à travers toutes sortes de mesures, comme en utilisant des matériaux de construction et des peintures ne présentant pas de risques pour la santé, mais aussi en installant des plantes purificatrices d’air. Ce dont les forêts et les prairies sont capables en pleine nature – purifier notre air, le régénérer et l’enrichir en oxygène – on peut le reproduire chez soi, avec de jolies plantes d’appartement. Dans cet article, vous découvrirez les plantes qui se prêtent le mieux à la purification de l’air.

Qu’est-ce qui caractérise les plantes purificatrices d’air?

Même si l’on utilise des matériaux de construction écologiques et des peintures le plus possible biologiques pour sa maison et son aménagement intérieur, il est rare que l’air de nos intérieurs soit totalement exempt de polluants. Les plantes purificatrices d’air sont capables d’absorber les substances nocives présentes dans l’air ambiant, comme le benzène, le formaldéhyde ou le xylène. Elles débarrassent ainsi l’air que vous respirez des substances nocives pour la santé et créent un climat intérieur sain. Par ailleurs, elles transforment le dioxyde de carbone – via la photosynthèse – notamment en oxygène et humidifient l’air, sans compter qu’elles représentent des objets de décoration qui font du bien au moral.

Top 10 des plantes purificatrices d’air

Voici les plantes qui font partie du top 10 des plantes purificatrices d’air:

  1. Sansevière (langue de belle-mère)
  2. Fleur de lune / lys de la paix
  3. Dracaena
  4. Chlorophytum (plante araignée)
  5. Pothos ou lierre du diable
  6. Ficus benjamina
  7. Palmier Kentia
  8. Dieffenbachia
  9. Chrysanthème
  10. Lierre commun

Chez la plupart de ces plantes d’appartement, ce sont les nombreuses feuilles vertes qui assurent une humidité de l’air optimale. Mais les plantes qui purifient l’air peuvent aussi avoir de magnifiques fleurs, à l’instar des chrysanthèmes et des fleurs de lune.

Pratiquement toutes ces variétés se multiplient très facilement par bouturage ou marcottage.

Sansevière | Magazine VELUX

1. Sansevière (langue de belle-mère)

Tout le monde a déjà croisé cette plante une fois dans sa vie. Mais saviez-vous qu’elle était une championne de la dépollution? Ses grandes feuilles et sa haute teneur en humidité la prédestinent à renouveler l’air intérieur. Et ce, sans nécessiter trop d’entretien. Fait marquant, cette plante transforme le dioxyde de carbone en oxygène même la nuit, ce qui en fait une plante dépolluante à recommander pour la chambre à coucher. De plus, certaines variétés de sansevière fleurissent et dégagent à cette occasion un parfum intense de miel.

Fleur de lune | Magazine VELUX

2. Fleur de lune (Spathiphyllum)

On la reconnaît à son feuillage vert brillant et surtout à ses jolies fleurs blanches à longue tige. Cette plante robuste et peu exigeante est l’un des assainisseurs d’air par excellence pour la maison!

3. Plante araignée (chlorophytum chevelu)

Facile à entretenir, la plante araignée filtre particulièrement bien le formaldéhyde et le benzène présents dans l’air ambiant. De nombreuses études attestent de son action dépolluante. Après des travaux de rénovation et d’assainissement, elle a l’art d’améliorer la qualité de l’air, en retenant les substances toxiques émanant des nouveaux revêtements de sol et des murs fraîchement peints. Résultat, la teneur de l’air en polluants diminue. Comme elle fait rapidement des rejets, elle trouvera parfaitement sa place sur une étagère ou dans une suspension, où les grappes de stolons pourront se multiplier sans entrave. Les stolons s’enracinent rapidement au contact de la terre ou de l’eau, mais peuvent aussi se nourrir pendant longtemps du pied mère via les rameaux. Ainsi, la «relève» est toujours assurée.

4. Pothos ou lierre du diable (Epipremnum pinnatum)

Cette plante tropicale dépolluante débarrasse l’air de la nicotine et du formaldéhyde, des solvants comme le toluène et le trichloréthylène ainsi que des hydrocarbures comme l’hexane et le benzène. Et comme le pothos se contente de peu de lumière du jour, il s’épanouit à merveille dans des pièces sombres et peu lumineuses, comme des couloirs.

5. Dracaena (Dracaena marginata/reflexa)

Avec ses faux airs de palmier, le dracaena ne se contente pas de faire souffler un esprit de vacances: il est aussi un allié efficace lorsqu’il s’agit de purifier l’air. Il filtre facilement les substances nocives présentes dans l’air, comme le benzène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le xylène et le toluène, et assure ainsi un habitat sain. Le dracaena est une plante facile d’entretien, qui préfère les endroits clairs sans soleil direct.

6. Ficus benjamina

Avide de soleil et héliophile, le ficus benjamina séduit par ses excellentes propriétés dépolluantes. Les nombreuses feuilles du ficus benjamina absorbent les exhalaisons nocives des meubles, des peintures et des sols, et transforment le dioxyde de carbone en oxygène. Le ficus benjamina présente le grand avantage d’être peu gourmand en eau, et conviendra donc parfaitement à ceux qui n’aiment pas arroser.

Palmier Kentie | Magazine VELUX

7. Palmier Kentia (Howea Forsteriana)

Le palmier Kentia pousse en abondance, parfois très rapidement, et ses joyeuses feuilles pennées se renouvellent sans cesse. De plus, c’est l’un des meilleurs purificateurs d’air pour l’intérieur. Il fournit une quantité d’oxygène supérieure à la moyenne. Le soleil direct est à éviter, pour ne pas faire souffrir ses feuilles. Un endroit mi-ombragé, avec un arrosage régulier sans eau stagnante, il n’en faut pas davantage pour lui plaire.

8. Dieffenbachia (Dieffenbachia seguine)

Le dieffenbachia absorbe à travers ses grandes feuilles les substances nocives présentes dans l’air et rejette beaucoup d’humidité, une aubaine dans les pièces qui sont beaucoup chauffées. Avec son feuillage expressif et panaché, il ne manquera pas d’attirer tous les regards. Toutefois, la prudence est de mise, car la sève de cette plante est toxique. Il faut impérativement porter des gants lorsque vous la taillez.

9. Chrysanthème (Chrysanthemum morifolium)

Cette plante dépolluante très colorée débarrasse l’air des substances nocives comme le formaldéhyde, le trichloréthylène, le benzène et le xylène. Si elle aime le soleil, elle fuit cependant les excès de chaleur. Malgré ses jolies fleurs, le chrysanthème ne convient pas aux chambres d’enfants en raison de sa toxicité.

Lierre commun | Magazine VELUX

10. Lierre commun (Hedera helix)

Le lierre est considéré comme un climatiseur naturel, qui transforme les pièces en oasis de bien-être, y compris sur le plan visuel. Le lierre commun affectionne tout particulièrement les pièces dans lesquelles il ne fait pas trop chaud, comme les jardins d’hiver.

De la lumière du jour pour les plantes d’appartement purificatrices d’air

Chambres avec toit en pente plantes | Magazine VELUX

Aussi zélé soit-il, un «purificateur d’air» a besoin d’eau mais aussi de lumière du jour pour vivre. Avec un apport de lumière suffisant, les plantes dépolluantes produisent davantage d’oxygène, poussent mieux et peuvent retenir plus facilement les substances nocives. En fonction de la plante, le rebord intérieur de la fenêtre n’est pas toujours le meilleur endroit à recommander pour poser une plante, à la différence des emplacements chauds et lumineux à proximité de la fenêtre.

En ce qui concerne l’exigence lumineuse (en lux) des plantes, la littérature spécialisée indique une fourchette entre 300 et 1500 lux – selon qu’il s’agit d’une plante aimant le soleil ou préférant l’ombre. Cela signifie que le meilleur endroit pour accueillir vos plantes se situe souvent directement à la fenêtre ou à proximité immédiate. Sous une fenêtre de toit en particulier, une plante d’appartement sera du plus bel effet et prospèrera bien car elle n’est pas directement contre le vitrage. En cas d’exposition directe aux rayons du soleil, une protection contre le soleil pour fenêtre de toit saura apporter un réglage de la luminosité bienfaisant pour l’homme, les animaux et les plantes.

Protection contre le soleil, protection contre la chaleur et volets roulants pour les fenêtres de toit

  • Atténuer la lumière du jour incidente, la protéger complètement ou protéger les pièces de la surchauffe
  • Nos stores à enroulement, stores plissés, stores à lamelles, marquisettes et volets roulants extérieurs offrent la solution idéale pour vous

S’il y a trop peu de lumière du jour, vous pouvez opter pour une plante araignée, qui est peu exigeante et sait s’accommoder de très peu de lumière. Autre atout, elle convient aux personnes allergiques. La fleur de lune, la sansevière et le palmier Kentia sont aussi des plantes qui se contentent de peu de lumière. Si les fougères ne font pas partie du top 10 des plantes purificatrices d’air, elles ont également besoin de peu de lumière. Dans leur environnement naturel, elles poussent dans des zones ombragées, si bien qu’elles peuvent s’épanouir dans les pièces relativement sombres, comme un couloir ou une salle de bains sans fenêtre.

Pépinière de plantes deux enfants | Magazine VELUX
Avec suffisamment de lumière, les plantes purificatrices d'air produisent plus d'oxygène, se développent mieux et peuvent fixer plus facilement les substances nocives.

Dans quels cas les plantes assainissantes sont-elles moins indiquées pour des pièces d’habitation?

Dans certains cas, il n’est malheureusement pas possible d’exploiter pleinement les nombreux avantages qu’apportent les plantes purificatrices d’air. Les raisons suivantes plaident contre certaines plantes d’appartement ou contre les plantes d’appartement en général au service d’un air sain:

  • Allergies ou intolérances
  • Absence ou insuffisance de lumière du jour dans les pièces concernées
  • Il n’est pas possible de ventiler régulièrement les pièces, et les plantes dégageraient trop d’humidité dans l’air intérieur (risque de moisissures)
  • Risques pour les animaux domestiques et les enfants, du fait des substances toxiques contenues (cas, par exemple, du chrysanthème, de la sansevière, de la fleur de lune et du dracaena)

Si vous avez des problèmes de moisissures dans votre logement, une ventilation en bonne et due forme peut améliorer la situation dans bien des cas. Par ailleurs, le lierre commun est une excellente astuce en cas de moisissures: en peu de temps, il est capable d’éliminer jusqu’à 80 pour cent des spores de moisissures présents dans l’air qui l’entoure.

Voici comment favoriser un climat intérieur sain

Avec de l’air frais et beaucoup d’oxygène, un habitat sain deviendra un facteur de bien-être pour chaque membre de votre famille. Une quantité suffisante d’oxygène garantit une bonne concentration, active le métabolisme et stimule les performances. Avec un air pur, exempt de substances nocives, le risque de tomber malade est moindre. Aussi n’hésitez pas, chaque fois que c’est possible, à améliorer le climat intérieur avec des plantes purificatrices d’air. Vous favoriserez leur croissance et leurs fonctions en leur trouvant un emplacement adapté.

Une ventilation régulière est un facteur important à cet égard. Dans le cadre d’un aménagement des combles ou d’une rénovation, il peut s’avérer judicieux d’envisager une solution automatisée. Elle permet d’améliorer durablement le climat intérieur, tout en offrant des conditions idéales à vos plantes d’appartement préférées. Avec les fenêtres à ouverture par rotation électriques et solaires VELUX INTEGRA®, vous assurez une ventilation automatique d’une simple pression sur un bouton. Sans compter qu’elles peuvent se combiner avec des dispositifs d’ombrage automatiques, comme des volets roulants extérieurs électriques ou des marquisettes de protection contre la chaleur. Ainsi, vous évitez que vos plantes ne brûlent sous l’effet d’un rayonnement solaire trop intense et que vos pièces ne chauffent de trop. C’est d’autant plus important dans le cas de fenêtres de toit en pente, car avec la position du soleil de midi à la verticale, le vitrage de la fenêtre se comporterait comme une loupe.

Découvrez nos solutions modernes pour une ventilation efficace et un concept d’ombrage adapté à vos besoins. Elles vous permettent de créer un climat intérieur sain et bienfaisant, même dans les pièces qui d’habitude auraient été peu propices à accueillir des plantes purificatrices d’air.

FAQ – Questions fréquentes à propos des plantes purificatrices d’air

Quelles sont les plantes qui améliorent la qualité de l’air?

Pour améliorer la qualité de l’air dans les habitations, il faut avant tout se tourner vers des plantes qui peuvent non seulement produire de l’oxygène mais aussi filtrer les substances nocives présentes dans l’air. Font partie de cette catégorie, parmi d’autres, le dracaena, le pothos, le dieffenbachia ou les chrysanthèmes.

Quelle est la plante d’appartement qui produit le plus d’oxygène?

Cela dépend non seulement de la variété de la plante, mais aussi de sa taille et du volume des feuilles vertes. La sansevière et l’aloé véra produisent le plus d’oxygène, car ces deux plantes vertes transforment le dioxyde de carbone en oxygène même la nuit.

Quelles sont les plantes qui dégradent le formaldéhyde?

Parmi les plantes capables de dégrader le formaldéhyde, on trouve la plante araignée, l’hévéa et le philodendron. Le dracaena, par exemple, peut neutraliser, outre le formaldéhyde, également le benzène, le trichloréthylène ou le toluène.

Qu’apporte une plante purificatrice d’air?

Une plante purificatrice d’air est en mesure de filtrer et de neutraliser les substances nocives présentes dans l’air ambiant. Par ailleurs, elle dégage de l’oxygène et améliore ainsi le climat intérieur. Enfin, la vue d’une plante verte a un pouvoir apaisant et harmonisant.

Études de cas

  • Parcourez les projets de construction et de rénovation
  • Laissez-vous inspirer par les possibilités de créer un espace de vie confortable, douillet et sain
Partagez cet article
Haut de page