VELUX Schweiz AG
retour
Escalier dans les combles | Magazine VELUX

Escalier dans les combles

Escalier dans les combles

Quiconque veut aménager ses combles aura besoin, en toute logique, d’un escalier pour relier les deux niveaux. Dans le cas d’un grenier non isolé, un escalier escamotable est suffisant la plupart du temps. En revanche, avec des combles aménagés nécessitant d’être facilement accessibles, il faudra une solution d’escalier plus élaborée. À cet égard, l’escalier sert non seulement d’accès au nouvel espace d’habitation, mais aussi de précieux élément de décoration. Nous allons vous montrer comment un escalier fonctionnel dans les combles peut devenir une bibliothèque pratique.

Escaliers gain de place

Il existe divers types et formes d’escalier à installer pour les combles. Les escaliers gain de place, en particulier, sont souvent associés aux combles. Leur tracé prend peu de place, vous laissant ainsi davantage d’espace habitable. Chaque escalier expliqué ci-après existe aussi en version gain de place. Ces escaliers se caractérisent par une pente plus raide, des marches étroites et peu profondes, voire des marches asymétriques (marches dansantes).

Différence par rapport à un escalier raide

Il existe aussi des escaliers gain de place qui sont particulièrement raides et étroits. Sur le plan du droit de la construction, ils sont considérés comme des échelles-escaliers, des escaliers escamotables ou des escaliers raides, et ne peuvent être utilisés que pour remplacer un escalier de grenier. Ils ne sont pas autorisés pour accéder à des pièces d’habitation (quand bien même elles ne sont que peu usitées).

Escalier droit

Les escaliers droits modernes se déclinent dans de multiples variantes. Tantôt sobres et élégants, tantôt rustiques et campagnards, ils peuvent être choisis pour se coordonner à l’agencement de l’intérieur, les escaliers droits laissant justement une grande latitude pour développer ses propres idées. Ces escaliers ont l’avantage d’offrir de la place au-dessous pour des accessoires d’intérieur ou de l’espace de stockage. Vous pouvez exploiter ces mètres carrés pour y intégrer des étagères ou un placard par exemple. Ou accrocher des photos au mur et l’utiliser comme une galerie.

Escalier à pas japonais

Si l’escalier doit offrir un accès compact aux combles tout en restant confortable et praticable, il est possible d’opter pour un escalier à pas japonais ou marches décalées, dans lequel les marches sont praticables alternativement d’un côté puis de l’autre. Ces escaliers sont une solution intelligente qui vous permet de poser à chaque marche tout le pied, moyennant un escalier qui reste relativement raide.

Escalier en vis ou en colimaçon

Les escaliers en vis ou en colimaçon sont également une alternative peu encombrante. Ils tournent autour d’un axe central, souvent en acier. En revanche, ils ont peu de place à offrir pour d’autres éléments de décoration, et pour cause: l’escalier en soi occupe le devant de la scène. Le choix des marches et de la rampe vous permet d’associer des styles différents – dans une seule couleur ou en combinaison avec du bois, toutes les possibilités vous sont ouvertes. Les variantes sobres et étroites confèrent au cadre de vie un cachet élégant, tandis que la structure ouverte et minimaliste laisse une grande liberté d’agencement. Mais vous pouvez aussi opter pour une variante plus robuste, comme un escalier en colimaçon en bois massif. Votre escalier d’accès aux combles attirera ainsi automatiquement le regard et s’harmonisera avec chaque coloris d’intérieur.

Escalier tournant et escalier à palier

Un escalier dans les combles ne doit pas être nécessairement droit, il peut aussi se présenter en deux ou plusieurs sections, soit tournant simple ou double. Le tournant de l’escalier peut consister en un palier, que vous aurez tout le loisir de décorer. Placez-y des plantes, des vases ou des chandeliers, ou accrochez des étagères ou des photos si l’escalier est attenant à une paroi. Ici aussi, vous pouvez exploiter la place qui se trouve sous l’escalier pour réaliser des idées pratiques ou créatives. Comme vous le voyez, ces escaliers réunissent les avantages des escaliers droits et circulaires, et leur fonctionnalité est sublimée par un design harmonieux. Seule ombre au tableau: même en version gain de place, ils ont besoin de plus de place qu’un escalier en vis ou droit. Mais s’ils s’adaptent à vos contraintes de place, ils sauront vous offrir un accès confortable.

Sécurité et prescriptions

L’ouverture de dalle (trémie) doit aussi entrer en ligne de compte, voire être agrandie, lors d’un aménagement de combles. Un garde-corps est à prévoir pour que l’accès soit clairement visible et que personne ne chute. En outre, il faut s’assurer que la fin de l’escalier débouche sur une hauteur sous plafond suffisante pour pouvoir se tenir debout sans devoir rentrer la tête. Vous trouverez de plus amples informations sur bfu.ch/fr/conseils/escaliers.

Questions fréquemment posées

Jusqu’à quel point un escalier peut-il être raide?

En général, la pente optimale d’un escalier se situe entre 25 et 40 degrés. Le taux de la montée peut se calculer avec la formule suivante: 2 x hauteur de la marche + giron.

Partagez cet article
Haut de page