VELUX Schweiz AG
retour
Chauffage et lucarne ouverte | Magazine VELUX

Chauffage et ventilation: un climat de bien-être dans les combles

Chauffage et ventilation: un climat de bien-être dans les combles

Les logements dans les combles possèdent un cachet unique. Mais habiter sous le toit peut aussi poser certaines difficultés aux occupants. En effet, il est crucial de bien chauffer et ventiler pour assurer un climat intérieur sain et agréable dans les combles. Comment bien chauffer et ventiler dans les combles? Voici quelques facteurs à prendre en compte.

Il est important de bien chauffer, particulièrement en hiver

Chauffer et ventiler correctement est la meilleure façon d’influencer activement le climat intérieur et la qualité de l’air, et ainsi d’augmenter votre bien-être personnel. Sans compter que de bonnes pratiques en termes de ventilation et de chauffage vous feront économiser des frais de chauffage et seront un rempart efficace à la formation de moisissures.

Alors qu’en été, il est plutôt important de bien ventiler chez soi, l’enjeu est d’adopter les bons réflexes en matière de chauffage lorsqu’on entre dans la saison froide. À cet égard, bien chauffer en hiver est décisif pour votre facture de chauffage et le climat intérieur. Évitez par exemple de surchauffer vos pièces, vous ferez ainsi des économies. La plupart du temps, il suffit de régler le thermostat sur deux ou trois, ce qui correspond à une température intérieure d’environ 22 °C.

Il en va de même de votre chambre à coucher. La température idéale pour dormir se situe entre 17 °C et 20 °C. La nuit en particulier, l’air ambiant peut être aussi un peu plus froid, pour éviter que vos muqueuses ne dessèchent sous l’effet de l’air sec du chauffage. À défaut, cela risquerait de favoriser les refroidissements en hiver. Le soir, vous pouvez donc baisser votre chauffage en le réglant sur 1. Évitez néanmoins de baisser la température au-dessous de 17 °C. L’Office fédéral allemand de l’environnement confirme que des températures inférieures favorisent l’apparition de moisissures en hiver. Si, en plus, vous ventilez correctement votre chambre à coucher, vous jouerez la carte de la sécurité en hiver aussi.

Enfant dormant dans un lit sous une fenêtre de toit | Magazine Velux
Pour obtenir une température de sommeil idéale, il convient de toujours chauffer et aérer correctement la chambre à coucher en particulier.

Chauffer et ventiler: mode d’emploi

Le risque de moisissures s’immisce toujours dans le cadre du chauffage et de la ventilation. En effet, dans des pièces chaudes et humides, les moisissures se propagent partout où les ponts thermiques produisent de la condensation d’eau. Dans la plupart des cas, cela se produit au niveau des fenêtres. Pour ne pas en arriver là, prenez soin de ventiler correctement en hiver.

Indépendamment de la saison, il est généralement conseillé de ventiler par à-coups plusieurs fois par jour. Ce n’est qu’ainsi que l’air sera entièrement renouvelé et que l’humidité accumulée dans l’air ambiant pourra s’évacuer. Pendant la saison de chauffage, veillez cependant à ce que les thermostats de vos radiateurs soient baissés lorsque vous aérez, pour éviter de gaspiller inutilement de l’énergie de chauffage. La ventilation transversale s’est également avérée une stratégie de ventilation efficace. Ouvrir en grand des fenêtres opposées, en particulier lorsque vous chauffez, permet de renouveler complètement l’air de vos pièces en un rien de temps. La ventilation transversale crée de forts courants d’air grâce auxquels l’humidité de l’air excédentaire est évacuée. Pour éviter une trop grande déperdition de chaleur et d’énergie de chauffage, baissez les thermostats des pièces 10 minutes avant d’aérer. Combinez cette pratique avec plusieurs opérations de ventilation par à-coups, et vous favoriserez un climat intérieur agréable dans votre logement, malgré une température extérieure basse.

Voici les points de vigilance à observer en matière de chauffage et de ventilation

L’installation d’un hygromètre peut s’avérer intéressante pour savoir quand vous devez précisément ventiler après avoir éteint momentanément votre chauffage. Cet appareil qui mesure l’humidité de l’air vous permet d’avoir toujours à l’œil le degré d’humidité réel et précis qui règne dans vos pièces. Si l’hygromètre indique une humidité de l’air supérieure à 60%, il est temps pour vous d’aérer par à-coups. Par expérience, on sait qu’une ventilation prolongée avec les fenêtres en position de basculement n’est pas idéale et peut même, selon les circonstances, favoriser la formation de moisissures, en refroidissant les murs à terme. Des ponts thermiques peuvent apparaître lorsque vous remettez la pièce en température, lesquels favorisent les moisissures dangereuses pour la santé.

En général, il peut être utile, avant d’aérer le matin, d’allumer au préalable le chauffage dans la pièce au niveau le plus bas. L’air chaud absorbant plus d’humidité, vous obtenez un renouvellement de l’air plus efficace lorsque vous aérez ensuite. Mais il en va autrement dans une chambre à coucher. Dans cette pièce, il est conseillé d’aérer au saut du lit, et de chauffer ensuite.

Par ailleurs, sachez qu’avec un chauffage par le sol, cette relation chauffage-ventilation n’est de mise que pour un certain type de pose. Ainsi, vous pourrez laisser fonctionner un chauffage au sol à système humide même lorsque vous ventilez, étant donné que le sol absorbera la chaleur. En revanche, si c’est un chauffage par le sol à système sec, il faudra l’éteindre lorsque vous aérez.

Commet chauffer correctement les combles?

Dans des combles plus qu’ailleurs, il est important de bien chauffer et ventiler. Par temps froid, les pièces dans les combles présentent l’avantage, à condition que le toit soit bien isolé, d’avoir moins besoin d’être chauffées, car la chaleur des pièces qui sont chauffées en dessous monte jusque dans les combles. Si vous séjournez vous-même dans des pièces de vie et que votre chaleur corporelle est libérée dans le milieu ambiant, ces pièces bénéficieront en plus d’un chauffage passif.

C’est lorsqu’il fait chaud dehors qu’habiter dans les combles présente le plus souvent un inconvénient. Étant donné que la chaleur s’accumule sous le toit en été, il faut régulièrement aérer de manière transversale. Des ventilateurs peuvent apporter un certain réconfort lorsqu’il fait très chaud. En hiver, il vous faudra pratiquer une combinaison intelligente de ventilation et de chauffage. Vous devez maintenir une température agréable en chauffant, tout en ventilant fréquemment pour permettre à la forte humidité de l’air de s’échapper dehors. Avec VELUX Integra, vous pouvez ouvrir via une commande à distance même des fenêtres difficilement accessibles pour créer une ventilation transversale et par à-coups. De plus, VELUX ACTIVE est un système intelligent qui assure automatiquement la bonne température et une bonne qualité de l’air intérieur dans les combles. Les règles d’or pour bien chauffer et ventiler:

  • Éteignez les radiateurs avant de ventiler.
  • Il est largement plus efficace de ventiler par à-coups et de manière transversale que d’aérer en permanence.
  • L’humidité de l’air ne doit pas excéder 60 pour cent.
  • Même en hiver, la température de la pièce ne doit pas tomber au-dessous de 17 °C.
  • Surchauffer gaspille de l’énergie et alourdit la facture: il est préférable de régler en permanence les thermostats sur un niveau bas et d’exploiter la chaleur des pièces en dessous.

Études de cas

  • Parcourez les projets de construction et de rénovation
  • Laissez-vous inspirer par les possibilités de créer un espace de vie confortable, douillet et sain
Partagez cet article
Haut de page